()

Connaissez-vous ce proverbe qui dit « tout seul on va plus vite, à deux on va plus loin » ? Et bien, pris au sens concret, l’invention du VTT Electrique vient tout à fait contredire cette affirmation.

Le VTT ou Vélo tout terrain est un moyen unique de rider en dehors des sentiers battus. Mais parfois, on doit bien le reconnaître, on a beau se la jouer vététiste pro, certaines côtes nous donnent plus de mal que d’autres. On se retrouve là, en plein milieu d’une montée, à tirer la langue, tandis que les voitures de vacanciers défilent, là devant, nous livrant un regard entre l’admiration et la compassion. Pourquoi ne pas booster tout cela et investir dans un VTT électrique ? La vente des vélos électriques a explosé ces dernières années. Même avec le contexte actuel, il y a une pénurie de vélos dans certaines régions. C’est donc bien qu’il soit devenu un mode de transport à part entière.

Il ne faut cependant pas confondre vélo de ville électrique (VTC) et VTT électrique qui sont deux styles de vélos différents.

Certes, ils présentent le même système d’assistance avec une batterie. Néanmoins, ils ne sont pas conçus pour rouler sur les mêmes routes/sols. Initialement, on rappelle que le VTT est né dans les années 70 aux USA avec pour concept de dévaler des descentes de montagne.

Il est donc là l’avantage du VTT électrique, celui de pouvoir gravir des montées plus facilement et plus rapidement et économiser de l’énergie. Autrement dit, en VTT, tout seul, on ne va pas plus vite, à deux, on va plus loin.

On voit tout de suite les puristes intervenir et dire : « mais avec ça le VTT perd tout son sens. Le but, c’est que ça tire dans les jambes ! …etc ». Peut-être, en attendant, vous passerez plus de temps à profiter des sensations fortes dans les descentes. De plus, vous pouvez décider quand vous souhaitez être assisté ou non.

Afin de vous guider dans cet achat, je vous ai préparé un comparatif des meilleurs VTT électriques en 2021. Retrouvez également tous mes conseils pour choisir le modèle parfait.

Comparatif VTT Electrique en 2021

Séparateur camping avis

Ancheer VTT Électrique

Commençons directement, le VTT électrique Ancheer dispose d’une batterie de 36V/8Ah pour une autonomie de 4 à 6 heures. Le moteur a une puissance de 250W.

L’écran LCD permet de régler trois modes de conduite : le mode vélo ordinaire, c’est-à-dire, sans la batterie; le mode assistance électrique, qui permet d’atteindre une vitesse entre 30 et 50 km/h; le mode total assistance ou vous n’utilisez à aucun moment la force de vos jambes. En somme, vous pouvez atteindre une vitesse maximale de 30 km/h. Le poids maximal est de 120 kilos. Le boîtier situé sur le guidon vous indique le mode de conduite choisi ainsi que le niveau de batterie.

Le système de transmission de vitesses vous donne le choix : 21 vitesses 1

Le VTT est pliable. Ainsi, vous pouvez l’emporter avec vous de partout, que ce soit dans les transports, dans votre voiture etc… De plus, l’assise ou la selle peut se régler facilement, ainsi que le guidon.

Mon avis : ce modèle est parfait pour commencer dans le monde du VTT électrique. Il se situe en dessous de la fourchette de prix des VTT électrique de grande qualité, néanmoins, il se différencie par sa simplicité.

Le VTT Samebike

Avec un moteur de 500W, ce VTT électrique peut atteindre les 25 km/h. Au total, le poids de ce VTT électrique est de 24 kg. Notez que sur un mode électrique pur, vous pouvez aller jusqu’à 40 km et 70 km en mode cyclomoteur. Le poids maximal est de 120 kilos.

De nouveau, vous pouvez choisir parmi trois modes de conduite : le mode sans assistance, le mode avec assistance, et le mode électrique pur.

L’écran LCD vous indiquera d’une part, le nombre de kilomètres parcourus, le niveau de batterie, la vitesse. La batterie au lithium ne nécessitera que 4 heures pour être chargée totalement. Le système de transmission assure un changement sur 21 vitesses.

Mon avis : dans la même gamme que le modèle précédent, ce VTT électrique conviendra parfaitement pour un premier investissement. Il ne promet pas plus que ce qu’il offre, mais il reste un bon produit à ce prix-là.

VTT Électrique Cysum

Je pensais que c’était important de vous montrer l’autre gamme de prix des VTT électriques. En effet, si l’on peut trouver des produits à moins de 1000€, on peut aussi trouver des modèles un peu plus luxueux à un prix nécessairement plus onéreux. En quoi sont-ils différents ? Ce vélo électrique dispose d’une puissance de 1000W pour 48V. Avec une telle capacité, il peut atteindre, en vitesse normale, 40 km/h.

La batterie amovible se recharge sur une période de 5 à 7 heures, pour une capacité de 48V/17Ah. L’écran LCD affiche à la fois : la vitesse, l’état de la batterie, le mode de conduite sélectionné, le nombre de kilomètres effectués, la vitesse limite si atteinte. Vous pouvez ainsi régler la vitesse sur 5 modes. Le poids maximal supporté est de 200 kilos pour un VTT qui pèse 30 kilos.

Mon avis : globalement, ce qui différencie ce modèle (hormis le prix), c’est la puissance. Vous pouvez atteindre une vitesse de conduite plus importante, la batterie est plus résistante et la structure est plus solide. Maintenant, il va falloir mettre la main au porte monnaie.

VTT Électrique Extrbici

Enfin, on conclut ce comparatif avec ce modèle des plus complets. Forcément, cela à un coût.

Le VTT électrique XF800 de Extrbici se présente avec une puissance de 700W (moteur Bafang) et 48V. La batterie provient de chez Samsung. Étanche, elle dispose d’une capacité de 13 Ah. Ainsi, elle permet d’atteindre une vitesse de 60 km/h. Vous pouvez donc utiliser ce VTT sur les routes.

La qualité du pneu est indéniable. Que vous soyez sur une route ou sur un terrain instable (neige, terre, roche ou boue), la stabilité est présente.

Comptez un temps de charge de 6 à 8 heures pour une expérience complète. Le chargement se fait sur prise.

L’écran LCD affiche le nombre de kilomètres par heure, le temps de parcours effectué, la puissance du moteur atteinte, la température ressentie et la vitesse. À ce propos, 7 modes de vitesses sont disponibles, mais vous pouvez totalement choisir de ne pas utiliser l’assistance électrique.

Pour finir, le support présent sur le vélo vous permet non seulement de disposer votre téléphone, mais également de le recharger.

Mon avis : vous le savez, les véhicules électriques de qualité ont un prix, surtout lorsqu’il s’apparente à un réel mode de transport. C’est le cas ici avec le VTT XF800. Avec son mode d’utilisation hybride, sur la route ou hors sentiers battus, vous ne regretterez pas un tel investissement.

4 points pour choisir son VTT électrique

Séparateur camping avis

1/ La capacité et l’autonomie

La capacité et l’autonomie d’un VTT électrique sont deux choses différentes, mais pourtant liées.

D’une part, la capacité fait référence à la puissance nécessaire fournie. Elle est exprimée en Volt par Ampère par heure, soit V/Ah. Concrètement, il s’agit de deux unités de mesures électriques qui expriment respectivement le potentiel électrique et une quantité de charge électrique. On vous épargne les détails, mais en conclusion, plus ces mesures sont fortes, plus la capacité de votre VTT électrique sera performante. En principe, les produits vendus sur le marché sont entre 36 et 48 V pour 8 et 17 Ah.

Concernant l’autonomie, on parle ici du temps de charge complet nécessaire pour un fonctionnement optimal. Bien entendu, le temps d’utilisation dépendra de la puissance utilisée : si vous roulez plus vite en utilisant la batterie, vous consommerez plus d’énergie, et donc la batterie se videra plus rapidement. En moyenne, le temps pour que la batterie soit complète est de 6 heures.

2/ Pratique et confort

Il est important de se sentir confortable sur un VTT électrique, notamment parce que l’utilisation d’un VTT classique se fait sur des terrains assez pentus et parfois, rocailleux. Veillez donc à ce que la selle et les poignées soient confortables. Il faut aussi pouvoir régler l’ensemble de ces éléments facilement. Ainsi, vous pourrez adapter votre position en fonction de vos dimensions.

Côté pratique, on l’a déjà dit précédemment, mais il faut pouvoir régler votre VTT aisément, sans avoir à sortir toute l’artillerie. De manière plus globale, si vous êtes amené à vous déplacer d’abord en utilisant des transports pour rejoindre une zone de départ, il est préférable d’avoir un vélo qui puisse se plier.

Au niveau de la batterie, il faut que celle-ci soit amovible afin d’assurer une charge optimale. De plus, s’il vient à pleuvoir par exemple, il est nécessaire de la mettre à l’abri afin de ne pas altérer le fonctionnement.

3/ Le moteur

Comme un VTT classique, vous devez pouvoir contrôler les plateaux ainsi que les vitesses sur votre guidon ou sur un tableau de bord. Le must étant également de pouvoir utiliser la batterie lorsqu’on en a vraiment envie. En général, les VTT électriques sont hybrides, c’est-à-dire que vous pouvez faire appel à l’assistance électrique lorsque vous le souhaitez. A vous de choisir ensuite si vous préférez utiliser votre mental, une semi-assistance ou une assistance totale.

4/ La solidité

Enfin dernier point à soulever, la solidité de votre VTT électrique. C’est bien simple, vous allez soumettre votre VTT à de rudes épreuves si vous comptez l’utiliser hors sentier. En principe, on retrouve les composants suivants : alliage en aluminium, acier.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne / 5. Nombre de vote :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

À propos de l'auteur

Matthieu

Passionné depuis plus de 15 ans par les activités de plein air comme le camping, les sports d'hiver et les randonnées, je vous partage mes conseils et mes bons plans sur ce blog.

Voir tous les articles